Les championnats de France «Cadettes» à Paris le 2 avril 2011


Samedi 2 avril à l'Institut du Judo à Paris, deux cadettes du judo Club Clémentin participaient au championnat de France «Cadettes».
Malheureusement, cette expérience nationale a été de courte durée pour nos deux représentantes, Laury Bailleul et Océane Bricout.
En effet, dans ce championnat relevé avec les meilleures combattantes de l'hexagone (+ de 50 combattantes par catégorie de poids),

les Cadettes attendues ont confirmé leur statut de leader. Il s'avère une nouvelle fois que les chances de pouvoir s'exprimer pleinement dans ce championnat, sont renforcées lorsqu'on s'entraine dans une structure de Haut Niveau (Pôles Espoirs ou Pôles France).

- Laury Bailleul, engagée dans la catégorie des -48kg, a été «punie» dès son premier combat sur une erreur de déplacement. Le moindre faux pas à ce niveau ne pardonne pas. Laury n'aura pas la chance d'être repêchée.

Déçue, Laury peut néanmoins être satisfaite de sa saison. L'an passé, elle n'avait pas réussi à atteindre ce niveau de la compétition.

- Océane Bricout, en -57kg, s'incline aussi dès son premier combat alors qu'elle gérait la situation avec 1 Waza-ari et 1 Yuko d'avance.

Gênée par la garde de son adversaire (gauchère), Océane n'a pas réussi à préserver le score jusqu'au bout, se faisant sanctionner à plusieurs reprises pour passivité.

Océane peut avoir des regrets, dans un quart de tableau assez ouvert, son adversaire décroche la médaille de bronze au final.

Repêchée, Océane retrouve sur sa route une autre gauchère. Mêmes difficultés, Océane en retard à la saisie ne trouve pas la solution et s'incline dans l'avantage décisif.

Océane, première année Cadettes, aura à cœur de faire mieux la saison prochaine.

Elle reviendra plus revancharde que jamais, on peut lui faire confiance !

Les deux Clémentines, très deçues de leur compétition, doivent tirer les enseignements de cette expérience difficile pour progresser davantage. C'est comme ça qu'on apprend ! Le Judo est une longue aventure, il faut emmagaziner de nombreuses expériences pour se forger sa propre route.

N'oublions pas qu'elles ont réussi à se sélectionner pour ce championnat de France, où de nombreuses autres filles auraient voulu participer! Les places à ce niveau sont chères !

Être dans les 50 premières Cadettes de sa catégorie de poids, est déja une belle satisfaction en soi !

Elles enchaîneront dès le week end prochain à Sens avec leur examen kata, avec la ferme intention de devenir ceinture noire 1er dan.