LE CLÉMENTIN PIERRE JEAN STRITT VAINQUEUR DU CHALLENGE NATIONAL DE LA VILLE DE TROYES


Le week end des 24 et 25 octobre 2015, 9 Cadets clémentins étaient répartis sur deux fronts en même temps.

En effet, 6 d'entre eux (3 filles et 3 garçons) étaient qualifiés pour la Coupe de France Cadets et le Critérium National à Ceyrat (Auvergne), suite à leurs qualifications obtenues en mai dernier à Nevers lors du critérium régional Cadets.


3 autres clémentins (2 filles et 1 garçon), sélectionnés au championnat de France Cadets la saison passée, étaient engagés sur le Tournoi National B de Troyes.


Samedi 24 et dimanche 25 octobre à Ceyrat se sont déroulées deux phases nationales Cadets.

Samedi 24 octobre: 3 clémentins étaient engagés sur la Coupe de France cadets.

Emma Benard (-70kg) s'est inclinée dès le premier tour et ne sera malheureusement pas repêchée.

 Océane Bitrou (-57kg) et Marius Hamard (-81kg), tous deux membres du Pôle Espoirs de Dijon, ont réussi à s'extraire des poules. Ils ont gagné leurs deux combats de poule par ippon.

Qualifiée pour le tableau final sans repêchage, Océane perd au premier tour son 32e de finale en se faisant immobiliser au sol. Contrainte à l'abandon suite à une forte douleur à la clavicule, le parcours d'Océane s’arrêta là ! N'oublions pas qu'Océane est Cadette 1 !

Marius Hamard, dans une nouvelle catégorie de poids dense de 82 combattants, a réalisé un parcours honorable en passant deux tours dans le tableau final.
Il s'incline en huitième de finale contre un judoka plus aguerri physiquement et plus expérimenté. Pas de regret pour Marius qui a donné le meilleur de lui même et qui a même démontré des nouvelles directions d'attaque !

 

Dimanche 25 octobre : 3 Cadets clémentins participaient au Critérium National Cadets.
 
Leila Naasse (-63kg) et Gabriel Crost (-81kg) s'inclinent au premier tour de tableau et ne seront malheureusement pas repêchés.
 
Julien Couderc (-55kg) se classe 2ème de sa poule (1 victoire et 1 défaite). Qualifié pour le tableau final, il perd au premier tour. L'aventure s'arrêtait donc ici !

Les judokas clémentins, dans ce contexte relevé, n'ont pas été suffisamment entreprenants.
Inhibés sans doute par le stress, ils ont manqué d'audace et de confiance.
Les qualités sont là mais il faut s'affirmer davantage dans notre discipline, qui outre le fait d'être un art martial, est aussi un sport de combat !

L'engagement, la prise de risque, la ténacité, et la détermination sont indispensables à ce niveau de la compétition pour s'exprimer pleinement !
 
Cette expérience difficile doit être porteuse et positive dans l'avenir pour les judokas clémentins, c'est ainsi qu'ils progresseront !

 

Parallèlement à ces deux phases officielles nationales, se déroulait le samedi 24 octobre le Tournoi National B Cadets de la ville de Troyes.


3 clémentins étaient engagés (2 filles et 1 garçon).

Chez les féminines, Lauritia Rebouleau (-44kg) s'inclinait à 3 reprises dans sa poule de 4 combattantes. En effet, Lauritia, dans une nouvelle catégorie de poids, et contre des adversaires plus aguerries, toutes en structure de haut niveau, dont la championne de France en titre des -40kg n'a pas réussi à imposer son kumi kata et a manqué de physique pour s'exprimer pleinement.

Soukaina Philavongsaly (-63kg), bien engagée avec 2 victoires expéditives dans les deux premiers tours de tableau, menait la demi finale par yuko contre une judoka solide de l'OM Judo à 30 secondes du terme du combat.
Malheureusement, Soukaina céda en fin de combat, se faisant surprendre sur une attaque coté opposé et encaissa un waza ari.
Pour le bronze, Soukaina n'ayant pas suffisamment récupéré physiquement de sa demi finale intense, s'inclina une seconde fois et se classe donc 5e, au pied du podium !
 
Dommage, Soukaina est vraiment passée tout près de la finale et méritait mieux !
 
La bonne nouvelle de la journée vient de Pierre Jean Stritt qui s'impose avec brio et panache dans la catégorie des -66kg, la plus dense avec 47 combattants engagés.
 
En effet, Pierre Jean monte sur la plus haute marche du podium en totalisant 5 victoires.
Grâce à un Judo technique varié et complet (techniques de hanche, bras, jambes et travail au sol), Pierre Jean a battu tour à tour Lambert (champagne), Seddouki (Essonne), Talmant (Seine et Marne), Luye (Val de Marne) et en finale Poret (Picardie) en n'encaissant aucune valeur de la compétition.

Pierre Jean a réalisé un gros parcours en sortant notamment au second tour le redoutable combattant de Flam 91, Reda Seddouki, champion de France en titre en -60kg !
 
Pierre Jean a démontré des progrès manifestes sur cette compétition notamment au niveau du kumi kata avec une garde plus haute, plus forte et plus précise à gauche, ainsi qu'une concentration accrue sur tous ses combats.

Cette performance est très encourageante pour la suite de la saison.
Pierre Jean doit poursuivre ainsi et confirmer sur les échéances officielles à venir, notamment lors de la Coupe de France Juniors le 22 novembre prochain à Paris, à laquelle Pierre Jean est sélectionné.
 
Félicitations pour cette brillante victoire !